Framasoft l'avait annoncé l'an dernier :

Dégooglisons Internet est un projet sur 3 ans. Après une première année qui a dépassé toutes nos espérances, nous avons décidé d’attaquer cet « an 2 de la dégooglisation » en fanfare, en vous proposant 5 nouveaux services (et mises à jour majeures)

En effet, cette première saison fut un grand succès avec l'aide des généreux contributeurs à ce fabuleux projet. Rappelons le encore :

Dégooglisons Internet, c’est d’abord tenter de sensibiliser le grand public (nos fameux « Dupuis-Morizeau ») aux enjeux de la centralisation du Web vers des géants privatifs que sont Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft (GAFAM pour les intimes).

Et ça marche plutôt bien !

...de plus en plus de monde prend conscience des dangers que représentent les GAFAM quand ils raflent nos données et nos vies numériques. Sensibiliser est une première étape, encore faut-il démontrer qu’on peut faire autrement, proposer une alternative respectueuse, simple et fiable.

Ces douze derniers mois, l'équipe de Framasoft à très bien travaillé :

* 5 mises à jour "majeures" :

  • Framindmap, pour créer des cartes heuristiques en ligne ;
  • Framapad, avec les pads temporaires et des serveurs plus rapides ;
  • Framadate, le Doodle du libre et notre service le plus utilisé ;
  • Framacalc, le tableur en ligne (et ce malgré moult péripéties sur nos serveurs) ;
  • Framapack, l’installateur de Logiciels Libres pour windows.

* 8 (+2) nouveautés :

  • Framasphère, le réseau social (apportant ainsi 18 000 nouveaux inscrits sur le réseau mondial Diaspora*) ;
  • Framabin, pour partager des messages et du code de manière chiffrée ;
  • Framalink, un raccourcisseur d’URL qui vous respecte ;
  • Framapic, pour héberger vos images sans que l’on en connaisse la teneur (grâce au chiffrement !) ;
  • Framabee, le (méta-)moteur de recherche qui anonymise vos requêtes Google et autres ;
  • Le git de Framasoft, un espace libre pour collaborer sur du code ;
  • Framagames, parce qu’on aime bien se détendre et jouer de temps en temps ;
  • Framabookin, un moyen simple de proposer votre bibliothèque en ligne (et nous on l’a fait !).

Ce qui porte le nombre de services alternatifs proposés par Framasoft à… quinze, en comptant Framanews etFramabag

& au cours de cette semaine, 5 autres nouveautés :

  • Framadrive. Basé sur Owncloud, ce service montre qu’on peut se passer de Dropbox
  • Framapad accueillera la version finale du plug-in MyPads.
  • Framaboard, l’outil idéal pour organiser vos projets.
  • Framadate vous présente son nouveau lifting ! Avec un code entièrement réécrit, et de nouvelles fonctionnalités.
  • Framadrop, un service d’hébergement temporaire de fichiers entièrement chiffré.

Et ça n'est pas fini ... d'autres nouveautés verrons le jour au cours de l'année qui vient :

"un service de pétitions en ligne, un autre pour faire des formulaires, une grosse envie de nous attaquer à Skype et consorts, de vous proposer un éditeur de sites web, des moyens de prendre des décisions en ligne ou encore de partager et collaborer sur vos agendas…"

Leurs intentions sont honorables & louables : ils ne veulent pas remplacer Google, ni GAFAM, pour "Framasoftiser Internet" ! (Ils n'en ont ni l'envie ni les moyens ...)

Leur but est tout simplement de sensibiliser les gens ... & de démontrer que :

le Libre offre des solutions et alternatives viables

L'essentiel est de partager/rediffuser le maximum cette campagne afin d'aider un maximum d'utilisateur à utiliser/installer ces logiciels ... toutes les explications sont là @ http://framacloud.org/category/cultiver-son-jardin/

Le succès de cette campagne est entre nos/vos mains !

Les enjeux sont importants : plus il y aura de monde qui se libérera de ces services centralisateurs et privatifs, plus nos données à tou-te-s seront en sécurité.

>>> Source & + d'infos @  http://framablog.org/2015/10/05/degooglisons-saison-2-ils-ne-savaient-pas-que-cetait-impossible-alors-ils-lont-fait/