L'actualité "politique" de ces dernière semaines (relative aux droits d'auteurs @ internet) a été particulièrement chargée ... car le 12 septembre dernier a eu lieu au Parlement Européen un vote particulièrement important : la "Directive Copyright" , comportant deux articles particulièrement problématiques :

  • Article 11 : droit voisin pour la presse sur le web (péril sur les liens)
  • Article 13 : filtrage automatique des contenus mis en ligne (flicage automatique)

Malgré de très nombreuses "levée de bloucliers" (par des personnalités & des associations/organisations liées à ces problématiques), ce texte à finalement été adopté par le Parlement :  438 voix pour, 226 contre et 39 abstentions.

Voici quelques extraits d'articles diffusés suite à ce résultat décevant :

Comment la directive Copyright va tuer les plateformes...

On peut toujours rêver....

L'hégémonie de Google, de Facebook et de Twitter en matière d'hébergement et de "distribution" de contenus est évidente. Le vote de la directive pourrait avoir des effets de bord insoupçonnés, comme la re-décentralisation des contenus. Ou pas...

Journée noire pour les libertés sur Internet : les parlementaires européens votent la généralisation du filtrage automatisé

Mercredi 12 septembre, journée noire pour les libertés sur Internet et pour tous ceux et celles qui agissent au quotidien pour défendre et promouvoir un Internet libre et ouvert, neutre et acentré. Le Parlement européen a voté à 438 voix contre 226 la généralisation du filtrage automatisé des contenus mis en ligne. Le coup est dur mais l'April reste mobilisée pour les négociations interinstitutionnelles à venir et pour le vote final au Parlement qui devrait se tenir début 2019.

Hier la Quadrature du Net a publié un communiqué intéressant au sujet d’une nouvelle proposition de la Commission Européenne sur la lutte contre la propagande terroriste en ligne.

En effet, ces bons vieux terroristes sur qui les faiseurs de lois comptent pour contrôler le formidable outil de liberté d’expression qu’est Internet font à nouveau parler d’eux.

Il semblerait que ces terroristes exposent leurs arguments de dégénérés à la vue de tous sur nos frêles écrans. Alors pour nous protéger, la Commission Européenne souhaite imposer aux hébergeurs de contenus (Google, Amazon, Apple, Twitter, Microsoft…en tête… mais aussi votre forum ou votre instance Mastodon) le retrait en moins d’une heure des contenus signalés.

Oui, moins de 1h… LOL

Directive sur le droit d’auteur

Vous ne le savez peut-être pas mais le Parlement européen a finalement adopté (après un premier rejet en juin dernier), mercredi 12 septembre, une directive qui doit adapter le droit d’auteur à l’heure du numérique. Et c’est grave ! D’autre en parle bien mieux que moi mais je souhaite néanmoins évacuer cette colère.

Cette directive comporte notamment deux articles (le 11 et le 13) qui vont profondément changer la face d’Internet.

Directive droit d'auteur : l'industrie culturelle et la presse réclament les miettes de l'économie de la surveillance de masse

12 septembre 2018 - Le Parlement européen vient d'adopter la directive droit d'auteur, qu'il avait pourtant repoussée une première fois cet été. En ayant fait adopter cette directive, les industries culturelles et de la presse réclament les miettes de l'économie de la surveillance de masse. Plutôt que de combattre cette capitulation devant les GAFAM, le gouvernement français l'a vigoureusement encouragée.

Directive Copyright, ma grille de lecture – Blog Libre

Depuis de nombreuses années, les organismes gestionnaires des ayant-droits (SACEM, SACD…) cherchent toutes les opportunités pour maximiser leurs revenus, pardon, faire respecter le droit d’auteur. Les gouvernants français successifs leur ont toujours ouvert la porte et ont aidé leurs collectes irréfrénées d’argent.

Ils sont dans leur droit quand ils réclament de l’argent à une école qui a chanté du Julien Clerc pendant la kermesse du quartier, ils sont dans leur droit quand ils réclament de l’argent à un salon de thé qui diffuse de la musique libre issue de Jamendo.

L’arrivée d’internet a bousculé les choses car la musique est devenu un fichier, que l’on peut copier et échanger à l’infini. Le mode de consommation de la musique a évidemment radicalement changé en quelques années.

Heureusement, ce vote (dont le résulta est à l'opposé du précédent organisé le 5 juillet dernier par le Conseil : rejet par 313 voix contre 278) n'est qu'une étape dans la finalisation de ce texte ... d'autres sont à venir : il faut donc continuer à se mobiliser !

Pourquoi ? me direz-vous : Eh bien, si l'on regarde de plus prêt ces articles tant décriés : à qui s'appliquent-ils ?

À priori & sauf changements à venir, ils ne s'appliqueraient pas à "notre" internet libre & ouvert, mais principalement aux GAFAM !

Eh bien, tant pis pour eux ... (ils l'ont bien mérité) ... et leurs utilisateurs migrerons alors vers des plateformes décentralisées non touchées par cette réglementation !

Voici donc l'extrait de cet article encourageant pour l'avenir :

Qu’est-ce  qu’une victoire et qu’est-ce qu’une défaite ?  En un peu plus de 10 ans de militantisme pour les libertés dans  l’environnement numérique, j’ai souvent eu l’occasion  de me poser cette question. Et elle surgit à nouveau de la plus cruelle des manières, suite au vote du Parlement européen en faveur de la directive sur le Copyright, alors même que le précédent scrutin en juillet avait fait naître l’espoir d’une issue différente.

L’expérience m’a cependant appris que rien n’est plus trompeur que les votes parlementaires pour apprécier si l’on a « gagné » ou « perdu ». En 2012, lorsque le Parlement européen avait rejeté l’accord anti-contrefaçon ACTA, nous pensions avoir remporté une victoire historique qui changerait le cours des choses. Et nous avons ensuite sincèrement œuvré en ce sens, pensant que ce serait le premier acte d’une réforme positive du droit d’auteur. Mais le recul nous montre qu’il s’agissait en réalité d’une simple séquence au sein d’un ensemble plus vaste, qui a progressivement conduit au revers de cette semaine.

(article de Calimaq, membre de La Quadrature du Net)

***

Nota 1 : Je vous prépare une petite surprise @ Sweetux'PODCAST (qui je l'espère devrait être mensuelle) !

Nota 2 : Concernant mon nouveau "mode opératoire" pour rediffuser des billets que je trouve intéressants :

Vous avez constaté que mon shaarli est en pause depuis cet été (et il le restera vraisemblablement).

Il est depuis quelques semaines "remplacé" par  Diaspora* via mon compte framasphère !

Vous pourrez y retrouver mes "publications" facilement @ https://framasphere.org/u/sam7 !

Dans les semaines à venir, il devrait y avoir quelques ajustements (principalement au niveau des "sources libres") @ mes différents Autonews ...

Cordialement,